diapo172017
slidegpln08
La charge de députée,
je l'exerce avec la conscience
de représenter et de porter
la voix de l'ensemble
de nos concitoyens
slidegpln00
Au Gouvernement,
j'ai voulu porter haut les valeurs du 20e,
par exemple pour favoriser la scolarisation
des enfants handicapés
slidegpln02
Je veux me battre pour les valeurs de la Gauche,
celles d'une société ouverte et respectueuse
des identités de chacun
slidegpl03
Notre 20e est un bel arrondissement
et un exemple de mixité pour l'ensemble du pays

Edito

Pour une lutte efficace contre le racisme et l’antisémitisme

Depuis plusieurs mois nous percevons bien un vent mauvais libérant les paroles haineuses et envieuses, répandant une violence et une suspicion généralisée contre tous les profiteurs supposés du système , mais ciblant plus particulièrement les élus, les journalistes, ces fameux corps intermédiaires qui permettent à la démocratie de fonctionner.

On voit s’exprimer en fait la nostalgie d’une démocratie directe où les décisions seraient prises par chaque citoyen individuellement, où les élus pourraient être révoqués à tout moment en fonction de leurs prises de positions. On peut comprendre ce rêve mais dans un pays de 65 millions de personnes, il est difficile de faire revivre l’agora grecque, donc des formes de représentation sont indispensables, et nul ne souhaite ressusciter des tribunaux révolutionnaires.

Certes, il faut mieux associer les citoyens à la fabrique de la loi ou à la gestion du pays  et des modes de participation nouveaux, prenant en compte tenu le numérique et internet sont à imaginer.

Mais il faut se montrer très fermes pour éviter que ces nouveaux moyens de communication ne véhiculent surtout pas des clichés complotistes, ou de vieux préjugés racistes ou antisémites.

Or, si la majorité actuelle est très sensible aux fake news, notamment en période électorale, pour l’instant on attend une initiative efficace contre ce fléau. Le rapport de la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH) nous confirme l’augmentation inadmissible des actes de violence à l’encontre de nos concitoyens d’origine juive. Le dernier en cause est l’agression d’un philosophe connu. Même si ses prises de positions sont souvent provocantes ou contestables, dans un pays démocratique, il a le droit de s’exprimer sans être molesté.

Il faut mettre en place une nouvelle législation permettant réellement d’endiguer les propos haineux sur internet.

Pour l’instant des mesures ont été prises, mais qui tablent principalement sur la bonne volonté des opérateurs puisque notre loi de 1881 sur la presse est bien à la peine face aux nouvelles techniques et à l’internationalisation des acteurs. L’ Allemagne a adopté une législation radicale et efficace en infligeant des amendes considérables aux hébergeurs qui ne retirent pas immédiatement un contenu illégal qui leur est signalé. Le législateur français ferait bien de s’en inspirer pour mettre un terme à ce déferlement de haine qui gangrène nos réseaux sociaux et contamine l’opinion dans notre pays.

George Pau-Langevin

L’actualité

Pourquoi la remise du prix Nobel alternatif à Maryse Condé est importante ?

7 décembre 2018|Actualité, Commission Affaires culturelles et Education, Vidéos|

Prix de thèse du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage 2018- 2019

1 décembre 2018|Actualité, Communiqués|

Descriptif : - Appel à candidatures pour le prix 2018-2019 Depuis 2005, un prix récompense [...]

Contre la violence à l’égard des personnes LGBT

26 novembre 2018|Actualité, Billets, Prises de position|

Le dimanche 28 octobre à Rouen, les 6, 8, 13, 15 et 16 octobre à Paris, [...]

Examen du budget Education, Recherche et Enseignement Supérieur du PLF 2019

26 novembre 2018|Actualité, Commission Affaires culturelles et Education, Projets de loi|

Je suis responsable pour le groupe Socialistes et apparentés, des crédits de la mission «Recherche et [...]

Examen pour avis, des crédits de la mission «Aide Publique au Développement» du projet de loi de finances pour 2019

26 novembre 2018|A l'Assemblée, Actualité|

Je suis intervenue à la commission des affaires étrangères pour l’examen des crédits de la mission [...]

Sur la Convention Internationale des Droits de l’Enfant

26 novembre 2018|Actualité, Prises de position|

Le 20 novembre 1989, il y a 29 ans, était votée la Convention internationale des Droits [...]

Pour me contacter

PERMANENCE

SANS RENDEZ-VOUS (*) :

  • Les Mardis de 14h00 à 16h00
  • Les Jeudis de 10h00 à 13h00

Au 8, rue de la cour des noues 75020 Paris

Merci de bien vouloir vous présenter à la permanence au moins 15 min avant la fermeture

(*) : Pour toute personnes souhaitant obtenir un soutien dans une démarche personnelle, problème de logement, situation administrative etc..

UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS (**) :

    Madame PAU-LANGEVIN recevra les vendredis matins

    (**) : Pour obtenir un rendez-vous, nous vous invitons à formuler votre demande motivée impérativement soit :

    • par mail (georgepaulangevin@gmail.com)
    • par courrier (8, rue de la cour des noues 75020 Paris)
    • Ne pas oublier d’y transmettre vos coordonnées

    Mon équipe

    Jean Frédéric BOURDEAU
    Jean Frédéric BOURDEAUAttaché parlementaire
    Margaux WAGNER
    Margaux WAGNERAttachée parlementaire