diapo172017
slidegpln08
La charge de députée,
je l'exerce avec la conscience
de représenter et de porter
la voix de l'ensemble
de nos concitoyens
slidegpln00
Au Gouvernement,
j'ai voulu porter haut les valeurs du 20e,
par exemple pour favoriser la scolarisation
des enfants handicapés
slidegpln02
Je veux me battre pour les valeurs de la Gauche,
celles d'une société ouverte et respectueuse
des identités de chacun
slidegpl03
Notre 20e est un bel arrondissement
et un exemple de mixité pour l'ensemble du pays

Edito

Commémoration 10 mai 2018

« Disons nous et disons à nos enfants que tant qu’il restera un esclave sur la surface de la Terre, l’asservissement de cet homme est une injure permanente faite à la race humaine toute entière »
C’est en ces mots que Victor Schœlcher, homme politique mais aussi éditorialiste, s’était élevée contre la pratique inhumaine de l’esclavage. Il est bien que la mairie du 20°ait pris l’initiative de fleurir sa tombe le 10 Mai. Il ne fut pas seul et ce cri de l’humanité indigné fut le point de ralliement de nombreux hommes et femmes de qualité qui firent œuvre de civilisation, comme l’Abbé Grégoire, Olympe de Gouges, Condorcet, Lamartine ou encore Victor Hugo.

Ces grandes figures de l’histoire se sont battues pour aller contre l’opinion dominante, pour dénoncer l’esclavage, quelles qu’en furent les modalités selon les époques.
De nos jours les cérémonies de commémoration en France ou en Outre-mer sont nombreuses, et si les dates diffèrent, c’est que chaque territoire a un rendez-vous propre avec l’Histoire. Pour ma part, je ne m‘émeus pas qu’il y ait plusieurs dates car l’importance de ce tragique évènement historique ,mérite qu’il soit évoqué à diverses reprises et sous ses divers aspects.

A chaque fois, notre mémoire honore les millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont vu leur liberté spoliée, leur dignité bafouée et leur corps humilié. Notre conscience y fait acte de solidarité avec leurs descendants et leur signifie qu’ils ne sont pas seuls pour porter cette tragédie. C’est pourquoi je me réjouis de voir le succès du concours La flamme de l’égalité que nous avions instauré avec Najat Vallaud Belkacem alors ministre de l’Education nationale.

Le 10 mai, ce faisant, notre pays recouvre la dignité dont il s’était privé durant des siècles, en cautionnant et en mettant en œuvre ce meurtrier trafic. Le 23 Mai prochain, nous nous recueillerons pour honorer la mémoire des victimes de cet odieux commerce.

Je déplore l’absence du président Macron a cette cérémonie nécessaire. Cependant je suis tout de même touchée par le soutien du gouvernement actuel apporté aux initiatives prises par le précédent Président de la République, comme la création d’une Fondation pour la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions, présidée par Jean Marc Ayrault depuis 2017.

L’esclavage n’a pas encore disparu partout dans le monde, souvenons nous et agissons.

George Pau-Langevin

L’actualité

Plateforme ParcoursSup (Questions au Gouvernement du 29 mai 2018)

30 mai 2018|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

Madame la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, il y a quelques [...]

Réception de la Fédération Nationale des Écoles des Parents et des Éducateurs

28 mai 2018|Actualité, Evénements|

J'ai reçu récemment la Fédération Nationale des Écoles des Parents et des Éducateurs, où s'investit toujours beaucoup, mon amie [...]

Accueil des migrants à Paris (Questions au Gouvernement du 22 mai 2018)

23 mai 2018|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

Monsieur le Premier ministre, depuis la fermeture du centre humanitaire provisoire de Paris, les demandeurs d’asile [...]

Jury au Parlement des Enfants

10 mai 2018|Actualité, Evénements, Rencontres|

Cette année j’ai eu l’honneur de faire partie du jury qui choisit les projets retenus [...]

Commémoration Sosthène Mortenol

3 mai 2018|Actualité, Evénements|

Sosthène Héliodore Camille Mortenol est un capitaine de vaisseau guadeloupéen ayant obtenu le grade d’officier supérieur [...]

Communiqué “Défense de l’Onisep”

3 mai 2018|Actualité, Communiqués|

Le 27 avril, la loi “Pour la liberté de choisir son avenir professionnel” a été présentée [...]

Pour me contacter

PERMANENCE

SANS RENDEZ-VOUS (*) :

  • Les Mardis de 14h00 à 16h00
  • Les Mercredis de 10h00 à 13h00

Au 8, rue de la cour des noues 75020 Paris

Merci de bien vouloir vous présenter à la permanence au moins 15 min avant la fermeture

(*) : Pour toute personnes souhaitant obtenir un soutien dans une démarche personnelle, problème de logement, situation administrative etc..

Madame PAU-LANGEVIN reçoit SUR RENDEZ-VOUS (**) :

  • Les Jeudis après-midi

(**) : Pour obtenir un rendez-vous, nous vous invitons à formuler votre demande motivée impérativement soit :

  • par mail (georgepaulangevin@gmail.com)
  • par courrier (8, rue de la cour des noues 75020 Paris)
  • Ne pas oublier d’y transmettre vos coordonnées

Mon équipe

Jean Frédéric BOURDEAU
Jean Frédéric BOURDEAUAttaché parlementaire
Margaux WAGNER
Margaux WAGNERAttachée parlementaire