diapo172017
slidegpln08
La charge de députée,
je l'exerce avec la conscience
de représenter et de porter
la voix de l'ensemble
de nos concitoyens
slidegpln00
Au Gouvernement,
j'ai voulu porter haut les valeurs du 20e,
par exemple pour favoriser la scolarisation
des enfants handicapés
slidegpln02
Je veux me battre pour les valeurs de la Gauche,
celles d'une société ouverte et respectueuse
des identités de chacun
slidegpl03
Notre 20e est un bel arrondissement
et un exemple de mixité pour l'ensemble du pays

Edito

A la mémoire des tirailleurs sénégalais tués par le racisme

Cette année nous célébrons le 80° anniversaire d’évènements historiques dramatiques survenus en juin 1940 et d’abord le fameux appel du 18 juin où le général de Gaulle s’élève contre la capitulation devant l’envahisseur allemand, et suscite la résistance à son encontre.

Durant ce mois de juin 1940, les 19 et 20, s’est passé un épisode encore plus tragique de cette guerre, rappelé dans un excellent article du Monde de ce jour, celui du massacre à Chasselay, près de Lyon de soldats africains par l’armée allemande. Ces hommes jeunes étaient venus de leur villages pour défendre la France et singulièrement se trouvaient affectés à la défense de Lyon. 48 d’entre eux, faits prisonniers, sont séparés de leurs camarades blancs, obligés de se coucher sous la menace, puis conduits à l’écart, sont fauchés par les mitrailleuse des chars, pour certains écrasés par les chenilles des mêmes engins, puis pour ceux encore vivants, achevés par balles. Le lendemain au lieu-dit Vide sac, les soldats nazis traquent individuellement les rescapés.

Benoît HOPQUIN, auteur de l’article rappelle que nombre d’exactions avait déjà été commises contre les tirailleurs dits sénégalais car depuis la première guerre mondiale où ils étaient venus combattre dans les rangs de l’armée française, ils avaient suscité la haine et le mépris de l’armée allemande, qui s’était sentie humiliée de voir ces « singes » participer à l’occupation et donc à l’humiliation de leur pays.

Les villageois bouleversés ont d’abord creusé une fosse commune pour y mettre les 188 corps, puis érigé un monument, le Tata, rappelant les constructions en terre rouge des pays d’origine de ces soldats « morts au champ d’honneur ».

Le lieu évoquant le sacrifice de ces hommes est de plus en plus visité par des jeunes d’ascendance africaine. Mais cette histoire mériterait d’être mieux connue de tous, car ces soldats noirs ont été les premières victimes de la politique raciste du nazisme, de son dessein de rendre l’Europe « propre »de toute « race inférieure ». L’Allemagne avait pourtant des colonies en Afrique notamment au Togo ou au Cameroun, mais les nazis n’acceptaient pas qu’ils puissent faire partie de l’armée française.

Cet épisode historique doit être évoqué au moment où tant de jeunes s’élèvent contre le racisme car il vient nous rappeler et rappeler à tous ceux qui sont prompts à entonner la rhétorique des droits et de devoirs à l’encontre de jeunes souvent turbulents et critiqués que leurs ancêtres ont payé l’impôt du sang mais surtout, que comme le disait si bien Bertolt BRECHT, le ventre est encore fécond d’où est sorti la bête immonde…

George Pau-Langevin

L’actualité

Fermeture de la centrale Énergie Antilles en Guadeloupe

23 juin 2020|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

Ma question s’adresse à Mme la ministre de la transition écologique et solidaire, et je la [...]

Mesures de sûreté à l’encontre des auteurs d’infractions terroristes

22 juin 2020|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

L'Assemblée nationale a voté dans la nuit de lundi à mardi une proposition de loi LREM [...]

Haine sur internet (Lecture définitive)

18 mai 2020|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

Veuillez trouver ci-dessous mon intervention dans la discussion, en lecture définitive, de la proposition de loi [...]

Prorogation de l’État d’urgence sanitaire (Commission mixte paritaire)

13 mai 2020|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

Veuillez trouver ci-dessous mon intervention dans la discussion générale sur la prorogation de l'État d’urgence sanitaire. [...]

Lutte contre les comportements racistes au sein des forces de l’ordre

6 mai 2020|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

Monsieur le ministre de l’intérieur, la crise du coronavirus et le confinement nous font tous vivre [...]

Mesures en faveur du secteur de la culture

4 mai 2020|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

Ma question s’adresse au ministre de la culture, et j’y associe mes collègues Michèle Victory et [...]

Pour me contacter

PERMANENCE

Mon équipe

Jean Frédéric BOURDEAU
Jean Frédéric BOURDEAUAttaché parlementaire
Margaux WAGNER
Margaux WAGNERAttachée parlementaire