diapo172017
slidegpln08
La charge de députée,
je l'exerce avec la conscience
de représenter et de porter
la voix de l'ensemble
de nos concitoyens
slidegpln00
Au Gouvernement,
j'ai voulu porter haut les valeurs du 20e,
par exemple pour favoriser la scolarisation
des enfants handicapés
slidegpln02
Je veux me battre pour les valeurs de la Gauche,
celles d'une société ouverte et respectueuse
des identités de chacun
slidegpl03
Notre 20e est un bel arrondissement
et un exemple de mixité pour l'ensemble du pays

Edito

Les rodomontades de Donald Trump et les images émouvantes diffusées par les médias ont sensibilisé le monde entier à la question des enfants de migrants séparés de leurs parents en situation irrégulière et qui se retrouvent enfermés seuls de leur côté.

L’émotion devant ce qui se passe aux USA ne doit pas nous faire perdre de vue le sort des enfants des migrants en situation irrégulière dans notre propre pays.

Depuis des années avec l’allongement progressif de la durée de rétention, des sections pour les familles ont été aménagées dans les centres de rétention et si effectivement un mineur isolé risque peu de s’y retrouver car il est généralement accompagné par l ‘aide sociale à l’enfance, en revanche des mineurs en nombre y séjournent car les autorités préfèrent ne pas les séparer de leurs parents, et souhaitent garder les parents en rétention pour assurer l’efficacité de l’éloignement. Le contrôleur général des lieux de détention avait lui-même exprimé sa préférence pour la non séparation des familles.

J’avais eu l’occasion de visiter nombre de centres de rétention los d’un rapport effectué sur ce sujet, et je dois dire qu’à chaque fois la visite de ces nurseries derrière les barreaux crée un malaise pesant. Dans le rapport, j’avais souhaité qu’il n’y ait plus d’enfants en rétention, les parents pouvant eux, être assignés à résidence dans des hôtels non loin.

Suite aux engagements pris par François Hollande sur ce point, le nombre de ces mineurs avait significativement diminué, passant à quelques dizaines par an. Force est de reconnaître que depuis 2017, avec les nouvelles équipes le chiffre est reparti massivement à la hausse.

Il importe donc de réaffirmer que dans un pays démocratique comme la France, en 2018, il ne saurait être acceptable de continuer à enfermer des enfants. Il faut que le Président et le Premier ministre s’engagent sur ce point dans les meilleurs délais. Si le Président des USA a mis fin à la politique inacceptable menée sur ce point par les USA, comment expliquer qu’ici, nous ne trouvions pas une solution juste et humaine à cette situation choquante ?

George Pau-Langevin

L’actualité

Les textes plus communément « FAKE NEWS » ont été adoptés à l’Assemblée nationale

11 juillet 2018|A l'Assemblée, Actualité, Propositions de loi|

Cette proposition de loi qui nous fut soumise, s’attaque à la manipulation de l’information au moyen [...]

L’usage des somnifères en France

11 juillet 2018|A l'Assemblée, Actualité, Questions écrites|

Mme George Pau-Langevin appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur [...]

Rendez-vous Oxfam

11 juillet 2018|Actualité, Evénements|

Les enjeux majeurs que constituent la lutte contre les inégalités et la fraude fiscale J'ai rencontré [...]

Défense du modèle des ESPIC

11 juillet 2018|A l'Assemblée, Questions écrites|

Mme George Pau-Langevin alerte Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation [...]

Vote sur le projet de loi Pour un nouveau pacte ferroviaire : des oublis et des regrets

28 juin 2018|A l'Assemblée, Actualité, Projets de loi|

Le 13 juin 2016, l’Assemblée Nationale a adopté le projet de loi “pour un nouveau pacte [...]

Plateforme ParcoursSup (Questions au Gouvernement du 29 mai 2018)

30 mai 2018|A l'Assemblée, Actualité, Interventions, Vidéos|

Madame la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, il y a quelques [...]

Pour me contacter

PERMANENCE

SANS RENDEZ-VOUS (*) :

  • Les Mardis de 14h00 à 16h00
  • Les Mercredis de 10h00 à 13h00

Au 8, rue de la cour des noues 75020 Paris

Merci de bien vouloir vous présenter à la permanence au moins 15 min avant la fermeture

(*) : Pour toute personnes souhaitant obtenir un soutien dans une démarche personnelle, problème de logement, situation administrative etc..

Madame PAU-LANGEVIN reçoit SUR RENDEZ-VOUS (**) :

  • Les Jeudis après-midi

(**) : Pour obtenir un rendez-vous, nous vous invitons à formuler votre demande motivée impérativement soit :

  • par mail (georgepaulangevin@gmail.com)
  • par courrier (8, rue de la cour des noues 75020 Paris)
  • Ne pas oublier d’y transmettre vos coordonnées

Mon équipe

Jean Frédéric BOURDEAU
Jean Frédéric BOURDEAUAttaché parlementaire
Margaux WAGNER
Margaux WAGNERAttachée parlementaire